Vous êtes ici

Les Innovation Labs : innover en mode collectif

Publié le 20/09/2017 dans Missions
Missions

L’importance de l’innovation et l’intensité croissante de la concurrence poussent les grandes entreprises à s’ouvrir à un large écosystème à travers différentes initiatives visant à attirer de nouveaux partenaires (start-up par exemple), de nouveaux talents ou encore de nouvelles technologies.

Ainsi, de plus en plus d’entreprises se lancent dans l’aventure de l’Innovation Lab.
 

Cette tendance qui a émergée il y a une quinzaine d’années fut le thème de l’Afterwork que nous avons organisé le 6 octobre 2016 à Paris. A cette occasion, nous avons invité des représentants d’entreprises leaders dans leur domaine (Energie, Optique, Aéronautique, Défense, Services, Luxe, Mobilité) mais aussi des représentants d’ETI à partager leurs retours d’expérience sur les pratiques du montage et de fonctionnement d’un Innovation Lab.

 

Un espace dédié à l’innovation collaborative

Les Labs se concentrent sur une démarche d’exploration au sein de l’entreprise, qui est en général plutôt concentrée sur l’exploitation.

Ces structures sont des espaces réunissant des contributeurs internes et/ou externes à l’entreprise et propices au développement de projets innovants. Ces espaces, lieux de rencontre avec le monde extérieur, fournisseurs, clients, laboratoires universitaires et start-ups, permettent de faire émerger de belles opportunités d’innovation.
 

Incubation de start-ups, co-working, organisation de sessions de créativité ou de concours innovation, développement de nouveaux business models, maturation de projet allant de l’idée jusqu’au prototype, élaboration de preuve de concept, prototypage rapide … et la liste des activités d’un Lab est bien longue.

Si en interne, le Lab a une importante fonction de diffusion de la culture de l’innovation et au décloisonnement des équipes, de manière externe, il s’agit d’une véritable vitrine du caractère innovant d’une entreprise qui a la vocation d’attirer de nouveaux talents. La passion, l’initiative, la responsabilité, la transparence, l’esprit d’équipe et même de communauté, la créativité, l’agilité et l’ouverture sont mis à l’honneur et catalysent le développement des projets.

 

Les facteurs-clé permettant le bon fonctionnement d’un Lab

Chaque Lab possède sa propre identité et s’organise en fonction de la stratégie de l’entreprise qui l’accueille. Les Labs se différencient par leur architecture, leur design et leurs équipements, mais aussi par leur mode de management, élément-clé dans le bon fonctionnement d’un Lab.
Ainsi, le processus de fonctionnement du Lab doit être clairement positionné vis-à-vis des autres processus de l’entreprise. Par ailleurs, la dynamique et l’efficience du Lab dépend fortement des animateurs et des garants de celui-ci, l’équipe d’animation doit être formée aux pratiques du management de projet d’innovation et avoir un rôle moteur très important. Le Lab doit présenter une gouvernance acculturée pour prendre les décisions de lancement, de poursuite ou d’arrêt des projets, de manière analogue aux décisions prises lors d’un projet de développement de produit ou de service. Enfin, l’entreprise doit être capable de mobiliser les ressources internes et externes sur des courtes périodes pour délivrer des concepts attrayants, développables et déployables.
 

Les entreprises présentes lors de l’Afterwork ont pu décliner ces principes dans leurs environnements, avec un panel de solutions assez différentes.
Par exemple concernant la mobilisation des ressources, cela va d’une équipe projet pluridisciplinaire mobilisée une demi-journée par semaine au sein du Lab, à une équipe internationale détachée sur le projet à temps plein pendant 3 mois.

 

Une ouverture à un large écosystème

La problématique de la détection, l’analyse, la collaboration avec les très nombreuses start-ups, porteurs de projets ou éventuels partenaires académiques attirés par la position dominante des entreprises est capitale et demande une réflexion poussée. Les entreprises s’ouvrent à un large écosystème, mais à la condition que celui-ci s’inscrive dans les ambitions de l’entreprise. Ainsi, afin de garantir un alignement avec la stratégie de l’entreprise, beaucoup d’entreprise optent pour la formule « incubation ». Ce mode de fonctionnement semble être le plus efficient pour les entreprises représentées lors de l’Afterwork.

Bon nombre d’entre elles considèrent que le Lab est l’endroit idéal pour recevoir des start-ups et se confronter à leurs propositions au travers de premières expériences.

 

Un nombre croissant de convaincus

Ils sont de plus en plus nombreux à avoir adopté ce concept : PSA, Bouygues, Air Liquide, SEB, Orange, SNECMA, Renault, l’INRIA …

 

 

 

A vos agendas !

Rendez-vous aux prochains Afterwork Efficient Innovation pour partager ensemble de nouvelles visions de l’innovation !

 

Par Jean-Louis Aune, CEO de Efficient Innovation et Marilyn Munier, consultante.